Présentation du village et photothèque

Découverte de Bonson

 

Origine du nom : Bonson est souvent rapproché du terme occitan médiéval bo(n)son, Bélier. Toutefois, le site sur lequel est édifié le village incite à choisir l’étymologie suivante : Bouzon (ancien français) et Bonso (provençal) : verrou, barre, replat.
En patois local, baus, bausson signifient petit escarpement et en dialecte niçois, bausse : rocher escarpé.
En 1691, le nom du village était devenu Bausson. Depuis 1760, il s’appelle Bonson.

 

Bonson, commune du département des Alpes Maritimes, est située au cœur du moyen pays Niçois à 20km à vol d’oiseau de Nice et du littoral méditerranéen et à 35 minutes en voiture de l’aéroport international Nice Côte-d’Azur. Elle est également située à 1h15 des stations de sports d’hiver des Alpes Maritimes.
La commune, peuplée de prés de 700 habitants, a des altitudes minimales et maximales de 119m et 841m et s’étend sur 672 ha dont 334 ha de forêts et 100ha d’oliviers. Elle est située en rive droite du fleuve Var et bordée au sud et à l’ouest par la commune de Gilette et au nord par la commune de Revest les Roches.
Classée commune de montagne avec cinq quartiers distincts ; le Gabre, les Salles, St Hospice-les Cials, les Combes et le village, Bonson a été bâti sur un éperon rocheux dominant de près de 300 mètres le confluent du fleuve Var et de la Vésubie.

 

Alors que le versant nord du village est constitué d’à-pic rocheux inhospitaliers dominés par le collet Saint-André, le versant sud, depuis le fleuve Var jusqu’au village, se décline en restanques complantées d’oliviers. Ce patrimoine de beautés et de richesses, édifié par le labeur et le génie architectural des générations passées est également un patrimoine de sécurité contre le feu, toujours redoutable sous notre climat. Ce paysage irréprochable unissant les reliefs tourmentés des montagnes à la présence rassurante des oliviers a été mis en sommeil par les guerres du siècle passé et l’économie moderne qui ont éloigné les acteurs et laissé le verger envahi par les pins et les chênes. Mais, les nouvelles générations qui s’installent sur notre commune en ont pris conscience et retrouvent souvent les gestes d’antan pour restaurer, réhabiliter et remettre en production cette vaste zone d’oléiculture.

DONNEES ADMINISTRATIVES DE BONSON

Population : 691 Bonsonnois et Bonsonnoises au 16 juin 2011
Superficie : 672 hectares
Code postal : 06830
Code INSEE : 06021
Établissements scolaires : école « les Amandiers » au village
Maire : Jean-Marie AUDOLI
Canton : Vence
Conseiller général du Canton : Charles-Ange GINESY
Intercommunalité : Métropole Nice Côte d’Azur
Président : Christian Estrosi
Arrondissement de Nice

BONSON ET LES ALENTOURS

L’Estéron : la rivière émeraude

Au cœur de l’arrière pays niçois, aux portes de Nice à tout juste 30mn de trajet en voiture, la rivière Estéron a dessiné une vallée somptueuse, dans un site qui a conservé son aspect sauvage et pittoresque.
La nature est restée intacte. On est là au coeur d’une nature verdoyante.

 

Nous vous invitons à découvrir ce cours d’eau unique, en gardant à l’esprit que son environnement fragile mérite le plus grand des respects.

 

Ainsi à chacune de vos visites, la nature vous offrira son plus beau spectacle !
Respectez la.

Notre coup de cœur : la clue de la Cerise

C’est un endroit très particulier que tous les bonsonnois adorent.
Ce lieu est un véritable havre de paix pour les amoureux de détente en pleine nature.
Le cadre de la descente est magnifique : un kilomètre de gorges aux parois très hautes.
Courte et très aquatique, la clue de la Cerise se parcourt principalement à la nage dans le cadre magnifique de la basse vallée de l’Estéron. Attention ! Si ce parcours est accessible à un large public, il demande néammoins un bon niveau en natation et une condition physique correcte, afin de ne pas se laisser entraîner par le courant de la rivière. En grimpant sur les berges, des sauts de toutes hauteurs agrémenteront la progression au fil de la descente. A noter la double option offerte pour le retour : version pédestre classique via l’audacieux sentier des gorges et version aquatique avec remontée de l’Estéron lors des fortes chaleurs estivales.

Les villages alentours

Mais la vallée de l’Estéron, c’est bien plus que la rivière, c’est un ensemble de petits villages magnifiques : Sigale, Cuebris, Gilette, Pierrefeu, Revest les Roches, Roquestéron, Roquestéron Grasse, Toudon, Tourrette du Château. Chacun d’eux posséde un charme particulier, des paysages magnifiques .
C’est également un site merveilleux de randonnées toutes plus plaisantes les unes que les autres.

 

Nous vous invitons à découvrir ces joyaux en cliquant sur le lien suivant : www.esteron.fr